À propos

Ce projet littéraire né dans les Caraïbes résulte initialement d’une volonté de faire plus ample connaissance avec l’écriture créative de manière informelle par l’intermédiaire de haïkus. C’est tout naturellement que Le vagabond bleu a, au fil des années, fini par mûrir en une démarche singulièrement personnelle et en un puissant catalyseur d’explorations libres et spontanées du genre. Aujourd’hui, ce refuge fertile donne à cultiver la vie sous des formes de contemplations nouvelles et nourricières dont les langages s’abreuvent entre autres auprès des haïjins japonais classiques, du bouddhisme chán, de la littérature mystique, et de la poésie engagée française.

Le projet s’articule à ce jour autour de trois axes d’expression que sont les haïkus, les monokus, et les mizukus. Des collaborations synergiques ainsi que d’autres projets viennent en parallèle enrichir ces souffles d’abondances et d’introspections.

Faits marquants

Janvier 2016 : création du projet littéraire sous le nom « La pause haïku« 
Décembre 2018 : publication du 1 000e haïku
Juin 2019 : « La pause haïku » devient « Le vagabond bleu », naissance de mon sceau « Indigo » gravé par l’artiste taïwanaise Peiling Tsai.
Août 2019 : lancement des capsules poétiques artisanales « Indigo » (arrêtées en août 2021)
Juin 2020 : partage de monokus
Juillet 2021 : partage de mizukus
Janvier 2022: lancement du projet « Au dó d’une feuille »
Mars 2022: collaboration avec Perrine Pottiez, « 100 poèmes pour la vie – Cloches à prières »

Si vous appréciez la poésie dépeinte par Le vagabond bleu, n’hésitez pas à suivre le projet sur Instagram, Twitter, ou à soutenir ma démarche à l’aide d’une donation toujours très appréciée. Pour me contacter, veuillez consulter la page dédiée.

Autres initiatives personnelles

Le cerf-volant – Lents refuges de thé
LearnSeedSaving.com – Plateforme éducative dédiée à la production et la promotion de semences pour tous