À propos

Ce projet littéraire né dans les Caraïbes résulte initialement d’une volonté de faire plus ample connaissance avec l’écriture créative de manière informelle par l’intermédiaire de haïkus. C’est tout naturellement que Le vagabond bleu a, au fil des années, fini par mûrir en une démarche singulièrement personnelle et en un puissant catalyseur d’explorations libres et spontanées du genre. Aujourd’hui, ce refuge fertile donne à cultiver la vie sous des formes de contemplations précédemment invisibles, de nourrir les langages de l’univers, et de rendre hommage à l’alchimie des silences à travers ces artéfacts de la pensée sauvage.

Le projet s’articule aujourd’hui autour de trois axes d’expression que sont les haïkus, les monokus, et les mizukus.

Faits marquants

Janvier 2016 : création du projet littéraire sous le nom « La pause haïku« 
Décembre 2018 : publication du 1 000e haïku
Juin 2019 : « La pause haïku » devient « Le vagabond bleu », naissance de mon sceau « Indigo » gravé par l’artiste Taïwanaise Peiling Tsai.
Août 2019 : lancement du projet « Indigo »
Juin 2020 : partage de monokus
Août 2020 : reboot du projet « Indigo »
Juillet 2021 : partage de mizukus
Août 2021 : arrêt des capsules poétiques artisanales « Indigo »

Si vous appréciez la poésie dépeinte par Le vagabond bleu, n’hésitez pas à suivre le projet sur Instagram, Twitter, ou à soutenir ma démarche à l’aide d’une donation toujours très appréciée. Pour me contacter, veuillez consulter la page dédiée.

Autres projets

Photographie : About Leaves and Clouds – Introspection visuelle dans le monde du thé
Musique : WAOMA – Flûte amérindienne (projet en pause)