À propos

Depuis 2016, j’écris des haïkus.
Ceux qui s’éternisent, ceux qui fuient.
Ceux qui errent dans chaque invisible.
Je passe là où le rien s’appelle encore le tout.
Je suis Le vagabond bleu.

– – – – – – –

Anciennement appelé La pause haïku, ce projet littéraire résulte initialement d’une volonté de faire plus ample connaissance avec l’écriture créative de manière simple, ludique et rapide par l’intermédiaire d’haïkus. C’est tout naturellement que Le vagabond bleu a, au fil des années, fini par mûrir en une démarche plus personnelle et en un puissant catalyseur permettant de cultiver une pleine conscience des instants de vie sous de toutes nouvelles perspectives, d’interpréter les langages de l’univers et l’alchimie des silences.

– – – – – – –

Faits marquants

Janvier 2016 : création du projet littéraire La pause haïku
Décembre 2018 : publication du 1 000e haïku
Juin 2019 : La pause haïku devient Le vagabond bleu, naissance de mon sceau Indigo (un grand merci à Peiling pour son travail)
Août 2019 : lancement du projet Indigo
Février 2020 : passage du projet sous licence Creative Commons CC0
Juin 2020 : reboot du projet Indigo (qui est désormais davantage centré sur l’humain et accepte les commissions), partage de monokus

– – – – – – –

À l’heure actuelle, cette aventure poétique s’articule autour de trois axes principaux :

I – Haïkus quotidiens
De forme libre ou traditionnelle, issus d’un réel ou d’un imaginaire, écrits dans mon carnet personnel, partagés tous les jours sur la page d’accueil du présent site et les réseaux sociaux.

II – Haïkus manuscrits signés avec sceau (projet Indigo)
Écrits sur du papier cartonné au format demi carte postale, signés par mon sceau personnel, sur commission ou non (prix libre), donnés avec le cœur à une âme bienveillante.

III – Haïkus éphémères de guérison, protection et compassion pour Gaïa (projet Lapis & Lazuli)
Offerts à des pierres ou des rochers à l’aide d’un pinceau imbibé d’une eau « consciente », destinés à disparaître dans l’éternel quelques secondes suivant leur écriture.

D’autres axes secondaires viennent également s’annexer aux sus-cités, telle que l’écriture de monokus.

– – – – – – –

Commission ? Projet ? Collaboration ? Contactez-moi !

– – – – – – –

Si vous appréciez la poésie dépeinte par Le vagabond bleu, n’hésitez pas à suivre le projet sur Twitter, Instagram, Telegram ou à soutenir ma démarche à l’aide d’une donation toujours très appréciée !