J’écris l’endroit et l’envers.
Errant sur les contours silencieux de l’étanchéité des beaux ennuis et des artéacts esseulés de la pensée sauvage.
Je suis Le vagabond bleu.

© Depuis 2016 – Le vagabond bleu, un projet littéraire porté par Raphaël Beaupied

1218

Grands corbeaux de surveillance
Regarde un corps d’eau ruisseau
Et crie plein les moqueries.

You cannot copy content of this page