1416

L’absence se perle en mots,
Et dans le soudain,
La froideur du thé nocturne.

Le vagabond bleu