J’écris l’endroit et l’envers.
Errant sur les contours silencieux de l’étanchéité des beaux ennuis et des artéacts esseulés de la pensée sauvage.
Je suis Le vagabond bleu.